Levélo devient 100 % électrique à Marseille

Mon figcaption

L’offre levélo, évolue à Marseille et devient encore plus attractive. Mille vélos « mécaniques » étaient répartis sur 130 stations. Depuis le 19 décembre, et jusqu’au mois de mars, 2 000 vélo à assistance électrique (VAE) sont progressivement déployés sur 200 stations. La flotte de vélos double, ils sont tous à assistance électrique, et le réseau se densifie. Marseille devient ainsi la première grande ville de France à mettre en œuvre un système de VAE de cette envergure.

Un dispositif plus moderne

Une application numérique permet de nombreuses fonctionnalités : localisation des stations et des vélos, abonnement et paiement de sa consommation, calculateur d’itinéraire, possibilité de déverrouiller un vélo…

Rendre le vélo toujours plus attractif

L’objectif de la Métropole, en cohérence avec son Plan de mobilité, est bien évidement d’augmenter la part modale du vélo et ainsi de réduire la place du « tout voiture ». Le vélo électrique est particulièrement adapté à une ville qui comporte de fortes différences de dénivelés. De nombreuses stations stratégiques, par exemple la gare Saint-Charles, sont situées sur des pentes importantes.

De plus, les vélos choisis par la Métropole sont robustes et simples d’utilisation (pas de vitesse, une assistance électrique qui s’adapte à l’usager…), ce qui permet de toucher des publics peu habitués à la pratique du vélo.

Une évolution tarifaire

Le principe de la tarification du service levélo est simple :

  • l’usager paie un coût fixe pour l’abonnement, lui donnant l’accès au service ;

  • la première demi-heure de chaque trajet réalisé est gratuite ;

  • au-delà de 30 minutes, le trajet est facturé en fonction de la durée supplémentaire de location.