La sécurité dans les 6&8

 

sécurité

La Ville de Marseille place la lutte contre l’insécurité et la délinquance en tête de ses priorités pour le quotidien des Marseillais. Au cœur de son action, le dispositif de vidéo-protection permet de développer la collaboration des Polices Municipale et Nationale, pour une meilleure efficacité contre la délinquance de voie publique.

Depuis décembre 2011, le déploiement des caméras se réalise dans des temps record, afin de couvrir le plus largement possible l’ensemble de nos quartiers. Ainsi, la Ville de Marseille a créé un Centre de Supervision Urbain (CSU), mis en service fin 2012 et qui contrôle aujourd’hui plus de 1000 caméras.

La première phase d’implantation, de 360 caméras, a eu lieu de 2012 à 2013 et couvre le « grand » centre-ville (du 1er au 7ème arrondissements). La deuxième phase, de 2014 à 2015, se compose de 1 040 caméras pour couvrir tous les arrondissements de Marseille. Une troisième phase d’installation débutera en 2017, sur la base d’une concertation entre élus et Comités d’Intérêts de Quartiers pour définir ensemble les nouvelles implantations.

La volonté de la Ville de Marseille est de rendre l’espace public plus serein, plus apaisé. Depuis 2014, 1 260 faits ont pu être constatés « en direct » sur les écrans. Plus de 700 interventions ont été effectuées, réglant des conflits ou interpellant directement des individus. Enfin, 165 interpellations en flagrant délit ont pu être réalisées.

Outre les faits constatés sur les écrans de contrôle du CSU, la Police Nationale fait régulièrement appel au Centre pour des recherches sur les images archivées (les enregistrements sont archivés pendant 10 jours). Plus de 2 300 recherches ont ainsi été versées à des procédures en cours et ont permis, dans de nombreux cas, de confondre les délinquants après les faits. C’est le maillage efficace de tout un secteur par la vidéo protection qui permet bon nombre d’interpellations en autorisant de véritables « filature vidéo » des délinquants.

Dans les 6ème & 8ème arrondissements, le programme de déploiement de vidéo protection se poursuit, avec 100 caméras en service en 2016, qui maillent notre territoire pour sécuriser la vie de nos quartiers.

La vidéo protection du 6ème arrondissement :

Capture d’écran 2016-01-07 à 18.09.00

La vidéo protection du 8ème arrondissement :

Capture d’écran 2016-01-07 à 18.12.15

Le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance des 6&8

Le CLSPD, Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance réunit l’ensemble des acteurs prenant part à l’application de la politique de sécurité et de prévention de la délinquance sur les 6ème et 8ème Arrondissements. Unique en France, ce dispositif se base sur le constat que l’union fait la force, celle des acteurs qui oeuvrent quotidiennement pour la sécurité des citoyens.

Dirigé par Yves Moraine, Maire des 6ème & 8ème Arrondissements et Caroline Pozmentier, Adjointe au Maire de Marseille déléguée à la Sécurité Publique et à la Prévention de la Délinquance et Présidente de l’instance, le CLSPD conduit des actions opérationnelles pour l’amélioration de la tranquillité de notre territoire et de ses habitants.

Programmées de façon périodique, ces actions associent donc Services de l’Etat (Préfet de Police, Procureur de la République, Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Police Nationale, URSSAF, Éducation Nationale), Services Municipaux (Police Municipale, débit de boisson, emplacements), Service Communautaire (Propreté) et opérateurs associatifs en fonction des objectifs fixés.

Pour commencer, le CLSPD cible ses actions sur deux territoires où les efforts doivent se concentrer en priorité : Castellane et le Cours Julien, quartiers commerçants, festifs et plus sujets aux débordements et infractions diverses. Son action tend ainsi à se déployer sur l’ensemble de notre secteur.

La Médiation Sociale sur le Littoral Sud

A la demande d’Yves Moraine, 6 Médiateurs Sociaux de l’AMS, Médiation Sociale Marseille, ont sillonné les plages du David à la Pointe Rouge durant toute cette saison estivale 2015. En VTT et à pied, vêtus de leurs équipements bleu clair, les Médiateurs Sociaux jouent un rôle clef dans la tranquillité de nos plages. Au contact des commerçants, des habitants, des estivants, ils assurent une médiation en cas de conflit d’usage, permettent de désamorcer avant l’intervention des forces de Police. Ce dispositif de Médiation appliqué au Littoral Sud sera reconduit et amplifié pour l’été 2016.